Elvett(CH / Trio)

Alice Torrent (CH)


Rock Electro Pop

21:00 - 02:00
15.- CHF en préloc / 17.- CHF sur place

Billets en ligne
www.petzitickets.ch

Point de vente en ville
Antabuse café
Rue de la serre 12
2300 la Chaux-de-Fonds

ELVETT //
«Lyn et Alain se rencontrent en 2003. Réfé- rence helvétique en terme de production musicale, le duo collabore avec de nombreux artistes, compose pour l’image et se produit sur des scènes prestigieuses (Paléo Festi- val, Eurockéennes de Belfort, Printemps de Bourges...) avec leur premier amour, Aloan.

Aujourd’hui, ils créent Elvett, nouveau projet bercé d’électro charnelle et d’instruments acoustiques. Simple, intense, ce nouveau bébé a pour vocation de marier synthéti- seurs analogiques et rythmiques organiques. Leur premier EP «Who Shot First? » sorti en novembre 2015 leur a permis de gagner un Swiss Talent Award et d’être diffusé sur les radios suisses (Couleur 3, La Première, DRS Virus...) et Françaises avec un passage remarqué sur France Inter en mars 2016 dans l’émission d’André Manoukian qui qualifie Elvett du «groupe le plus trippant du moment».

Le projet se fait également remarqué sur la toile puisque de nombreux blogs musicaux influents ont posté sur Elvett dont Pop Matters, Hilly Dilly et The Line Of The Best Fit pour ne citer qu’eux. »

En live le projet s’épanouit à quatre et propose un set poétique et puissant qui exulte par le mélange subtile des Pads et des instruments acoustiques. A noter la splendide création lumière de Julien Desbrosse (Ez3kiel, LUX Tour 2015) qui vient compléter le projet en proposant sur chaque titre une atmosphère particulière relevant encore le sens des mots et de la musique.»

Le duo travaille actuellement sur un nouvel album qui devrait sortir courant 2017.

ALICE TORRENT //
Première écoute, première impression. La maîtrise des timbres. De cette voix d’alto feutrée qui sait s’étirer vers l’éther quand il le faut pour mieux replonger en elle-même dans la profondeur et les remous intérieurs. Du piano ensuite, ivoire lourd joué avec des élans, de l’impétuosité et de la délicatesse aussi. Deuxième impression, visuelle cette fois, une cover d’album texturée, image granuleuse et graphie minimale: «Alice Torrent - Phantom Limb». L’ensemble est d’une cohérence parfaite, ce qui a tendance à surprendre quand on découvre un premier disque.